APPEL A CANDIDATURE (1)
APPEL ARTISTE (1)
ART CONTEMPORAIN (3)
ARTISANAT D'ART (2)
ARTS DANS LA RUE (1)
CAFE CONCERT (1)
CIRQUE (2)
CONCERT (42)
CONTE (1)
DANSE (2)
EVENEMENT (12)
EXPOSITION (35)
FESTIVAL (7)
FORMATION (3)
HUMOUR (1)
INAUGURATION (1)
LITTERATURE (4)
PARUTION (1)
PATRIMOINE (1)
POESIE (1)
PORTES OUVERTES (2)
PRATIQUE ARTISTIQUE (3)
PRESENTATION D'ARTISTE (3)
PROMOTION D'ARTISTE (1)
SAISON CULTURELLE (1)
SALON (1)
SPECTACLE (5)
SPECTACLE JEUNE (5)
THEÂTRE (7)
THEATRE DE MARIONNETTES (2)
THEÂTRE MUSICAL (1)
[image]

Les Interprètes

EXPOSITION

Du 30 mars au 1er juin 2019
L'Embarcadère, Place des Droits de l'Homme - 71300 Montceau-les-Mines
Site Internet  Facebook 

Depuis plus de 25 ans déjà, Alessandro Montalbano expose ses œuvres à travers l’Europe et les Etats-Unis.

Ses peintures et ses sculptures sont exposées dans le cadre de foires et d’expositions internationales (Arco à Madrid, Art Frankfurt, Art Brussels, Art Paris, Linéart à Gand, St-Art à Strasbourg...)

 

"Les personnages qui peuplent le travail d’Alessandro Montalbano, qu’ils soient humains ou animaux sont les protagonistes d’une création originale où chacun traduit et éclaircit la pensée de son auteur. Ce sont les interprètes d’un récit intime, d’un scénario à la fois imaginaire et personnel, puisé dans le vécu même de l’artiste. Par le biais de ces figures que l’on retrouve de façon récurrente dans son travail, Montalbano crée sa propre iconologie et chacune d’elle, comme un symbole, incarne une vision, une aspiration, un sentiment profond de l’artiste.

C’est ainsi qu’il faut voir à travers chevaux et taureaux à l'énergie palpable, la métaphore de l’homme, sa force vitale et sa capacité à faire face aux épreuves de l’existence. En peinture, le duo femme et cheval interprète à travers ces couples improbables, une mise en scène théâtrale de la comédie humaine et des rapports homme/femme.

Amants ou lutteurs, les couples aux corps massifs et sculpturaux de Montalbano interprètent eux- aussi à leur manière la danse de nos sentiments, l’étreinte ou l’affrontement...

Ils semblent meurtris et tourmentés, mais leurs ailes sont pourtant déployées, prêtes à l’envol... Les anges d’Alessandro Montalbano incarnent l’espoir luttant face au chaos qui nous submerge.

Et pour faire écho à ce lieu d’art et du spectacle vivant qu’est l’Embarcadère, une large place au sein de cette exposition est consacrée aux interprètes eux-mêmes à travers les portraits de comédiens, les musiciens et les danseurs qui, tout en étant les traducteurs de la pensée de l’artiste, nourrissent leur jeu du fruit de leur intime."

 

Emmanuelle Montalbano, 2019

 

Exposition visible du 30 mars au 1er juin 2019

> Du mardi au samedi : 15h - 17h
> Les samedi : 10h - 12h / 15h - 17h






 

Alessandro Montalbano

 

71120  Baron

 

BIOGRAPHIE

Alessandro Montalbano est né en 1962 à Catania en Sicile. Il étudie aux Beaux Arts de Florence où il acquiert une solide formation de peintre et sculpteur. La peinture est en fait sa première vocation : une peinture néo-expressionniste caractérisée par des couleurs franches, un graphisme vigoureux à la gestuelle très libérée. Mais la nécessité du volume et de la matière va l’inciter à s’expliquer à travers la sculpture.

 

A son arrivée à Paris à la fin des années 80, il commence sa véritable expérience de sculpteur après avoir revisité les techniques et matériaux utilisés aux Beaux Arts comme la terre cuite, le plâtre ou le marbre. C’est avec des assemblages de plâtre, métal et bois qu’il obtient en 1994 le Prix Fondation Princesse Grace auquel il participe sur invitation de César qui appréciait beaucoup ce travail. Mais le travail du bronze soudé l’attire fortement et sa rencontre avec César sera décisive dans ce domaine. Il réalise en 1994 sa première sculpture en bronze soudé à la flamme, Et le septième jour..., un cheval cabré de plus de 2 mètres de haut. Cette sculpture sera ensuite acquise en 1995 par la Principauté de Monaco où elle se trouve actuellement, dans le musée à ciel ouvert de la ville aux côtés de sculptures de César, Arman, Calder, Botero...

 

Depuis plus de 25 ans déjà, Alessandro Montalbano expose ses œuvres à travers l’Europe et les Etats-Unis. Ses peintures et ses sculptures sont exposées dans le cadre de foires et d’expositions internationales (Arco à Madrid, Art Frankfurt, Art Brussels, Art Paris, Linéart à Gand, St-Art à Strasbourg...). Au cours de l’été 2002 il est choisi pour représenter l’Italie avec une de ses sculptures monumentales, Le Voyageur des Sens, à l’occasion d’une exposition européenne “Europa in beeld” à La Haye avec Manolo Valdes, Barry Flanagan, Maillol... En septembre 2003, la Ville de Courbevoie (Hauts-de-Seine) lui consacre l’exposition “Alessandro Montalbano 1983 - 2003 : 20 ans de création”. Durant l’été 2004, il participe avec Maternité à la troisième édition du Festival International de Sculpture de Monte-Carlo aux côtés de Arp, Gargallo, Haring, Lipchitz, de Saint Phalle. En 2010, sur plus de 200 m2, l’Hospice Saint Charles de Rosny-sur-Seine (Yvelines) accueille l’exposition “Le sujet s’envole, le rythme reste”. D’avril à fin août 2015, l’Hôtel Dieu / Musée Greuze de Tournus présente “De Genèse à Naissances” où les œuvres contemporaines de Montalbano, mises en scène par la commissaire d’exposition Mylène Grand, dialoguent avec la beauté et l’histoire du lieu.

 

Depuis l’été 2013, après 25 ans de vie parisienne, l’artiste s’installe dans le sud de la Bourgogne où il vit et travaille actuellement.

 


Valid XHTML 1.0 Transitional