APERITIF LECTURE (1)
ARTISANAT D'ART (2)
ARTS DANS LA RUE (2)
ATELIER (4)
CAFÉ PHILO (1)
CHRONIQUE (1)
COMMUNIQUE (1)
CONFERENCE (2)
CONTE MUSICAL (1)
EVENEMENT (5)
EXPOSITION (24)
FESTIVAL (3)
FÊTE (1)
FORMATION (1)
MOSAÏQUE (1)
PARUTION (3)
PRATIQUE ARTISTIQUE (3)
PROMOTION D'ARTISTE (1)
RENCONTRE ARTISTIQUE (1)
SPECTACLE (2)
SPECTACLE JEUNE (2)
THEÂTRE (1)
[image]

EN VITRINE - EDOUARD PRULHIERE

EXPOSITION

Du 18 mai au 4 juin 2017
19 rue du commerce / 71800 La Clayette - 71800 LA CLAYETTE
Site Internet  Facebook 

Dans le cadre de ses actions « impromptues » Esox Lucius propose « Factus en Vitrine »

Un ancien commerçant de la Clayette mettant à disposition de l’association Esox Lucius une vitrine désaffectée, celle-ci proposera deux expositions lors des mois d’avril et mai.

DU 1ER AVRIL AU 4 JUIN

 

Ainsi le collectif à géométrie variable FACTUS, issu du réseau d’Esox Lucius,

A partir du 1 avril pour une durée d’un mois un diptyque, où se jouxtent une composition géométrique et une photographie naturaliste, faisant échos à la réalité que la nature cache en elle les plus belles représentations géométriques. Le motif géométrique, a été initialement réalisé à la règle, au compas et à l’encre de Chine avant d’être repris et agrandi à l’aide d’un logiciel vectoriel, pour ensuite être imprimé.

L’œuvre a été visible au 19 rue du Commerce de La Clayette

7j/7j – 24h/ 24h

 

> À son tour, l’artiste Édouard Prulhière investira ce lieu

du 6 mai au 4 juin.

Œuvre visible 7j/7j – 24h/24h

ESOX LUCIUS

invite l’artiste Edouard Prulhière à investir la vitrine d’un magasin désaffecté de la petite ville de La Clayette en Saône et Loire.

C’est la deuxième proposition de ce type que l’association brionnaise porte depuis le début de cette année 2017 dans le cadre des ses actions impromptues.

 

A cette occasion, l’artiste expérimente pour la première fois une peinture sérigraphiée à mêmela vitrine. Le motif figuratif qu’est la tête du fantôme Casper se multiplie et se superpose jusqu’à rendre l'image abstraite, fantomatique, étrange.

 

Les reflets de la rue sur la surface vitrée renforcent le brouillage de l’image et lui confére un aspect de photographie saturée, surexposée même lorsque le soleil est au zénith.

 

Cette expérience d’Édouard Prulhière sera renouvelée, exploitée dans ses projets à venir.

Le centre d’art de Nanterre «la Terrasse» qui accueillera le travail de l’artiste prochainement verra l’espace de ses vitrines devenir le support d’une proposition similaire.

 

 

> Esox Lucius informe également que les travaux de restauration de « la Pagode du bout du lac »

Ont débité fin avril.

Restauration rendue possible grâce aux nombreux et chaleureux gestes de soutien dont a bénéficié l’œuvre de Jean-Sébastien Tacher.

 

 



Contact : Esox Lucius


03 85 84 35 97 / 06 89 17 76 83

asox@free.fr

http://esoxlucius-art.blogspot.com
https://www.facebook.com/esoxlucius.art

 


Valid XHTML 1.0 Transitional