APERITIF LECTURE (2)
ART CONTEMPORAIN (1)
ARTISANAT D'ART (2)
ARTS DANS LA RUE (2)
ATELIER (18)
CAFE CONCERT (3)
CAFÉ PHILO (2)
CHRONIQUE (1)
COMMUNIQUE (2)
CONCERT (32)
CONFERENCE DEBAT (1)
COUP DE COEUR (2)
DANSE (4)
DEDICACE PUBLIQUE (1)
EVENEMENT (6)
EXPOSITION (49)
FESTIVAL (15)
FORMATION (1)
HUMOUR (3)
INAUGURATION (1)
INTERNET (1)
LITTERATURE (3)
PARUTION (6)
PRATIQUE ARTISTIQUE (4)
PRESENTATION D'ARTISTE (1)
PROMOTION D'ARTISTE (1)
RENCONTRE ARTISTIQUE (1)
SAISON CULTURELLE (2)
SALON (6)
SPECTACLE (3)
SPECTACLE JEUNE (2)
THEÂTRE (9)
THEATRE DE MARIONNETTES (2)
THEÂTRE MUSICAL (1)
VISITE GUIDÉE (1)
[image]

Oiseaux rares osez la plume si vous avez le temps !

EXPOSITION

Du 25 au 26 novembre 2017
71460 Cormatin
Site Internet  Facebook 

2017,  dernière étape avant transformation définitive.

Pour sa quatrième édition les Oiseaux rares de Cormatin jouent leur va-tout.

 

Le monde est volatile, les gens de la terre mutent en oiseaux migrateurs, en oiseaux de fêtes ou en oiseaux de malheur, sans parler des noms d’oiseaux que les élus et les battus se sont envoyés dans le bec cette année pour le perchoir haut placé. Les Oiseaux rares ne sont qu’une volée d’oisillons costauds. Comme l’oiseau sur la branche quand il vous donne rendez-vous, il ne faut pas le rater, car on ne sait pas si l’occasion se représentera…

Tout un chacun est un oiseau rare, c’est pourquoi nous proposons aux gens d’oser la plume. D’écrire un poème, une chanson, un dessin, un collage, une photo… bref tout ce qu’ils cachent dans leurs gésiers depuis la nuit des temps ou depuis la dernière pluie. Et si on arrêtait le temps en poésie, en image. C’est ce que vous proposent les Oiseaux rares pour cette couvée 2017.  Pendant 13 heures, entre le 25 et 26 octobre, les Oiseaux rares se rassemblent  à Cormatin, après c’est l’envol pour d’autres promesses mirifiques.

 

Contacts presse :

 

Pascale Ponsard               

pascale.ponsard@free.fr

0643665637

 

Philippe Borrini

philippe.borrini@gmail.com

0385501949

 

 

Cormatin c’est où ?

Charmant village de Saône et Loire en Bourgogne du sud, bien connu pour son château, proche de Taizé et de Cluny.

 

Comment ça se passe ?

Tout au long de la rue principale, les 25 ateliers d’art exposent dans divers lieux.  Les publications éphémères du public seront suspendues sur un fil rouge en guirlandes sur les arbres de Cormatin.  

Astuces :

Pour ne pas se perdre, suivre les tags de pattes d’oiseaux sur le trottoir !

 

Hum ! Ça sent bon la soupe !

Une tradition presque, ces soupes cuisinées avec amour et offertes à volonté contre le prix d'un bol (Bol de la poterie de Cormatin) dans chaque nid. Nous en connaissons  qui font la collection!

 

Prendre le temps d’une lecture vivante à la Rêv’othèque

Pour les enfants sages et les parents méchants

Le comédien Philippe Borrini lit de larges extraits du

« Général DOURAKINE »

de la Comtesse de Ségur née Rostopchine

 

 

Pour ponctuer le récit :

musique russe au violon solo et des reproductions des gravures d’époque.

au violon

Esther Vanhoenackere

 

 

Du samedi 14h à 19h et dimanche 14h à 18h,

une lecture de 30 minutes toutes les heures :

 14h -  15h – 16h – 17h- 18h

 

A votre bon cœur cher public ! Chapeau !

 

 

 

Oiseaux rares Cormatin

 

71460  Chapaize
03 85 50 19 49
Courriel   

 

Le Théâtre 5 Cie Philippe Borrini

 

Faisant suite à l'aventure pionnière du Théâtre de Flagy et de son "plus petit festival du monde", qu'il a dirigé pendant dix ans - un théâtre qu'il a construit lui-même à Flagy, dans un village du Clunisois, en 1992 Philippe Borrini fonde sa compagnie indépendante «Théâtre 5 Cie Philippe Borrini» à Chapaize en Saône et Loire.

Ses productions provenant soit de son écriture, soit de dramaturges, associent souvent le texte, la musique, la danse, la peinture, la vidéo. De collaborations successives naîtront des spectacles de contes, des récits joués avec orchestre symphonique ou de musique contemporaine, ou des musiciennes et musiciens d’univers et d’instruments  différents.

 

 

Théâtre et territoire

 

Tombé littéralement amoureux du Clunisois, de ses paysages, de son habitat, de sa densité artistique, Philippe Borrini a centré l'essentiel de sa création théâtrale dans ce territoire autour de Cluny.

On ne sait jamais pourquoi on reste et pourquoi on résiste à la tentation de laisser tomber. Il vit ici, travaille et joue, quelque part dans une campagne forte agréable et pleine de promesses, mais si loin de Paris, de LA VILLE hors de laquelle il n'y a pas de salut pour un artiste de la scène. Sans moyens économiques et sans la reconnaissance de ses pairs, c'est risqué. Un risque assumé. Cela vous enracine dans la douleur et la joie souveraine du découvreur. Au début, on est préoccupé par la recherche intérieure et par son style pour avancer dans son art et trouver des amis, des partenaires et du public, le vrai, celui qui paie pour venir au théâtre. Et puis, au fil des années et des créations, c'est le territoire qui se met à vous parler, ce sont les âmes des grands vivants qui ont façonné ce pays qui vous appellent à l'aide. Un pays ouvert et qui retient. C'est pourquoi, depuis quelques années,  le Théâtre 5, dans une pauvreté glorieuse, donne à voir et à ressentir ce que fut le projet inouï des moines de Cluny, celui d'accueillir et de transcender la création toute entière.

Venez découvrir le nouveau spectacle de la compagnie : "Rire jaune avec le Diable ou les larmes de Cluny" d'après le texte de Pierre Molimard.

 

 

 

 

 

 


Valid XHTML 1.0 Transitional