APERITIF LECTURE (3)
ART CONTEMPORAIN (1)
ARTISANAT D'ART (3)
ATELIER (22)
CINE CONCERT (1)
CINEMA (2)
COMMUNIQUE (1)
CONCERT (32)
CONFERENCE DEBAT (2)
CONTE (2)
COUP DE COEUR (1)
DANSE (2)
EVENEMENT (8)
EXPOSITION (42)
FESTIVAL (3)
FORMATION (3)
PARUTION (4)
PATRIMOINE (1)
POESIE (1)
PORTES OUVERTES (3)
PRATIQUE ARTISTIQUE (5)
PRESENTATION D'ARTISTE (1)
PROMOTION D'ARTISTE (2)
SALON (2)
SPECTACLE (5)
SPECTACLE JEUNE (2)
THEÂTRE (6)
THEATRE DE MARIONNETTES (1)
THEÂTRE MUSICAL (1)
[image]

Art thérapie - Le pansement Schubert

PROMOTION D'ARTISTE

Du 11 juin au 31 décembre 2020
75 Région parisienne
Site Internet  Facebook 

Je vous propose ici de partager l'expérience de celles et ceux qui tissent la vie en silence dans le fracas du monde !


"Chère merveilleuse Claire, merci !

Ton récit est une "splendeur" qui atteint le "soubassement de la vie", un ferment de germination, il gonfle le cœur, nous soulève, redonne confiance dans l'humanité !

- Le fan de l'art thérapie trouvera dans ce petit livre (190 pages), une formidable confirmation du pouvoir de la musique au travers la description de quelques séances mémorables, en contrepoint avec des portraits souvenirs, champs de forces qui structure une vie.
- Le lecteur de roman, une histoire extraordinaire,
- Le passionné de thriller, une tension à couper le souffle,
- L'amoureux de poésie, une langue d'une beauté bouleversante,
- Le musicien, une partition où succèdent les forte, piano, andante, allegro d'une parole sculptée de l'intérieure par la musique,
- Le scientifique, des faits incontestables comme source d'inspiration pour ses recherches,
- Celui, ouvert sur d'autres dimensions de la vie, une porte vers les étoiles,
- Le commun des mortels qui ne rentrent pas dans ces catégories, comme moi, y verra le témoignage hallucinant d'une personne humble profonde et vraie, qui s'enracine dans une série d'expériences fondatrices de sa petite enfance, "Confiance et gratitude devant la splendeur des choses, comme soubassement de la vie", puis à 6 ans "le coup de foudre plus fort que le tonnerre" pour le violoncelle, à 14 ans à l'issue de son premier concert "l'onde de choc du commentaire d'une veille Dame qui dit avoir été guérie"...

Je crois bien n'avoir jamais autant pleuré à la lecture d'un ouvrage... Peut-être parce que l'écoute dont tu as le don nous ouvre les portes de notre propre humanité."

Témoignage de lecteur

 

Se procurer l'ouvrage

 
16€

 
 

CLAIRE OPPERT - présentation sommaire


Diplômée du conservatoire Tchaïkovski dans les années 1990, Claire Oppert est concertiste internationale, mais pas que...

Lauréate de concours internationaux en France, Italie, Allemagne, et Afrique du Sud, elle joue en soliste avec divers orchestres symphoniques russes, l'orchestre de chambre d'Anvers,...
Depuis 1993 elle est violoncelliste invitée de l'orchestre philharmonique de Berlin.

Partenaire privilégiée de musiciens tels que Boris Bérézovski, Michaël Gutman ou Pierre Amoyal, elle forme un duo avec le pianiste russe Roustem Saïtkoulov, donne de nombreux concerts en Europe ainsi qu'en Chine, en Afrique du Sud et en Australie. Elle enregistre avec Roustem Saïtkoulov un CD d’œuvres de Schumann, R. Strauss et Chostakovitch paru sous le label Adonaï.

C'est à la frontière du hasard et du destin qu'elle s'oriente vers la musicothérapie où son chemin l'a également conduite, au contact de cas lourds, autisme, schizophrénie, Alzheimer, démence, aphasie etc... Elle y découvrira l'incroyable pouvoir de métamorphose de la musique.

"Tout a commencé par hasard il y a quelques années par la rencontre d’une musicienne, Claire Oppert, concertiste et musicothérapeute, avec une patiente démente dont l’agitation constante, particulièrement au moment des soins, rendait la tâche des soignants plus que difficile. Un jour, la musicienne a eu une intuition. Lors d’une énième agitation, elle s’est mise à jouer le célèbre mouvement lent du 2e trio de Schubert (l'un des thèmes de Barry Lindon de Stanley Kubrick). Immédiatement, la malade s’est calmée et les soins ont pu être réalisés en toute sérénité."



Extrait de l'article de Sylvie Riou-Milliot paru dans Science et Avenir (2016)

 
 
 

Valid XHTML 1.0 Transitional